LE PROJET BIEN VIVRE

ADHÉREZDONNEZ

Petit parti, grandes idées

Un projet collaboratif

Le projet « Bien vivre » s’est fait sous la direction d’Alain Coulombel et de Marie Toussaint. Il est le résultat d’une réflexion collective issue des commissions thématiques d’Europe Écologie-Les Verts et des propositions d’une plateforme participative ouverte à la société civile. Il actualise le projet écologiste à l’aune des évolutions de l’environnement politique et économique de ces dernières années, tout en mettant l’accent sur les dimensions européennes et internationales.

 

Une société post-croissance

Démocratie réinventée et égalité des territoires

Un nouveau rapport à la nature, à l’animal et au vivant

L’Europe dans le monde

Un nouveau pacte social alliant autonomie, solidarités et dignité

Un monde de paix et de justice sociale

Les commissions thématiques

ll existe au sein du parti des lieux de réflexions et de débats que l’on appelle les commissions thématiques. Elles participent à l’élaboration des orientations du parti, formulent des propositions d’actions et apportent leur expertise aux élu.es qui le souhaitent.

Toute cette activité permet de construire collectivement les positions de notre parti, validées par nos instances. Les commissions ont aussi une vocation de formation : spécialiste ou néophyte, chacun-e y a sa place. Les commissions thématiques sont ouvertes à toutes et tous.

Agriculture et ruralité

Thèmes de travail :

-Sortie des pesticides et transition agro-écologique
Politique Agricole et Alimentaire Commune
Condition animale et élevage paysan
Ruralité
Protection des espaces agricoles et naturels Foncier et ceintures vertes agricoles
Méthanisation agricole vraiment durable

Co-responsables : Anny Poursinoff et Léo Tyburce

Site dédié : agriculture.eelv.fr

Condition animale

Thèmes de travail :

– Expérimentation animale
– Elevage
– Animaux utilisés à des fins récréatives
– Animaux domestiques

– Faune sauvage
– Chasse

Vision : « On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités » (Gandhi)

Co-responsables : Fiona Mille et Manuel Leick-Jonard

Site dédié : animal.eelv.fr

Economie circulaire

Thèmes de travail :

– déchets alimentaire
– plastique
– réemploi
– reprise des matières

Co-responsables : Bertrand Crozel

Site dédié : dechets.eelv.fr

Esperanto

Thèmes de travail :

– Adoption par les Verts français et européens d’une Charte des Langues en Europe qui soit conforme à nos valeurs: égalité, autonomie, émancipation
– Promotion de l’esperanto en milieu scolaire
– Information des militant.es sur les questions linguistiques.

Responsable : Marc Anselmi

Site dédié : esperanto.eelv.fr

 

Habitat - Urbanisme

Thèmes de travail :

  • Garantir la justice spatiale et les équilibres territoriaux au sein des Métropoles, mais également entre les zones urbaines et les zones rurales.

  • Un toit c’est un droit : accueil inconditionnel des personnes nécessitant une mise à l’abri en hébergement, logement d’abord et développement de logement accessible et de qualité sur l’ensemble du territoire tout en repensant nos manières d’habiter.

  • Améliorer la performance énergétique du bâti pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

  • Lutter contre l’artificialisation des sols pour protéger la biodiversité, préserver les continuité vertes et bleues, notamment en redonnant toute sa place à la nature en ville.

  • Travailler à la résilience des territoires pour faire face aux impacts du changement climatique.

  • Repenser l’urbanisme pour garantir ainsi des villes inclusives et accueillantes pour tout.es.

Vision : Mettre l’humain et la nature au cœur des politiques d’aménagement et de logement

Responsables :

Site déidé : logement.eelv.fr

Immigration

Thèmes de travail :
– Immigration et crise sanitaire
– Organisation de l’accueil
– Hôtel sociaux, foyers ghetto et campements
– Régularisation des sans papiers
– Droit de travailler et dans la dignité

Responsables : Claire Grover et Morgan Jasienski

Site dédié :

Mer et littoral

Thèmes de travail :

La Commission défend :
– Une pêche raisonnée permettant la gestion durable des ressources halieutiques
– L’intensification des contrôles des navires transportant des marchandises, particulièrement dans les zones d’émission contrôlée
– L’adoption d’un traité international sur la haute mer permettant de préserver ces zones de toute prédation, notamment minière
– La multiplication des aires marines protégées – L’interdiction rapide des plastiques à usage uniques qui polluent les mers et océans.
– Le développement des énergies marines renouvelables et notamment de l’éolien flottant.
– L’adoption de nouvelles règles en matière de rapatriement des marins, en tirant les leçons de la pandémie.

Elle dénonce :
– les dégâts de la pêche industrielle
– les rejets de pêche
– le pillage des eaux des pays en voie de développement
– les conditions sociales de vie des marins
– les rejets de dioxyde de soufre et particules en zone habitées par les paquebots et autres navires

 

Responsable : Manon Galle

Site dédié : mer-littoral.eelv.fr

Outre-mer

Les membres de cette commission sont des membres adhérents actifs de La Martinique, La Guadeloupe, La Guyane, la Réunion et Mayotte. Bref tour d’horizon de ces territoires : Chaque territoire essaie de développer des projets d’actions soit sur l’existant ou soit sur des projets d’innovation. Certaines problématiques ont fortement marqué nos territoires comme les Sargasses aux Antilles, l’orpaillage illégal en Guyane, le gaspillage d’argent pour la construction de la nouvelle route du littoral à la Réunion, l’immigration incontrôlée à Mayotte. Bref, pleins de sujets qui nous préoccupent et pour lesquels la commission se donne des moyens pour y travailler afin de faire avancer l’écologie dans ces différents territoires.

Guyane : Michel DUBOUILLE est responsable de ce projet de dénonciation de l’orpaillage. EELV GUYANE essaie de se faire entendre sur ce sujet très difficile, avec des enjeux très importants pour La France.En effet, La Guyane possède une tradition aurifère reconnue. Depuis les années 1990, suite à des hausses importantes du cours de l’or qui permettent l’exploitation rentable de gisements plus pauvres ou déjà écrémés, la Guyane subit de plein fouet une nouvelle ruée vers l’or. Cette ruée est caractérisée par la très forte proportion d’exploitation illégale : les estimations d’exfiltration annuelle pour l’orpaillage illégal vont de 10 à 12 tonnes, tandis que la production annuelle déclarée oscille entre 1 et 2 tonnes.

Martinique et la Guadeloupe : M. Christian CIVILSE est responsable du projet de lutte contre les sargasses. Il travaille avec différents partenaires de la zone pour trouver des solutions pour éradiquer ces algues nocives pour la santé des citoyens.Les sargasses sont des microalgues brunes équipées de flotteurs naturels qui leur permettent de coloniser la surface de la mer et de s’y multiplier. Elles peuvent ainsi envahir des dizaines de kilomètres de littoral. Ces algues abritent une multitude de poissons et même d’insectes. Elles étaient d’abord localisées dans le nord de l’Atlantique, mais elles se sont déplacées vers le Sud entre Amérique latine et Afrique. Elles ne sont pas nouvelles dans les Antilles, où elles investissent le littoral depuis 2011 et elles arrivent en masse sur les côtes de Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy. Plusieurs hypothèses expliquent ce phénomène : les alizés et les courants font des tapis roulants aux algues, il y a aussi les apports de l’Amazonie en nitrates et phosphates avec la surexploitation agricole, voire le réchauffement de l’eau et surtout les conséquences du réchauffement climatique. Catastrophe écologique pour les Antilles.

La Réunion : EELV Réunion est fortement impliqué dans la lutte contre le projet de la Nouvelle route du littoral (NRL). Ce chantier pharaonique est aujourd’hui à l’arrêt. La partie viaduc devrait néanmoins être achevée fin 2021 mais la partie digue, longue de 2,7 km, la plus impactante sur le plan environnemental, n’est même pas commencée car dès le lancement du projet en 2011, la Région a négligé la question cruciale de l’approvisionnement en matériaux. Or, depuis cinq ans, des collectifs de riverains se sont constitués pour s’opposer aux méga carrières de roches massives qui seraient nécessaires pour approvisionner le chantier. Aucune carrière de ce type n’est ouverte à La Réunion et le Schéma des Carrières en l’état actuel ne permet pas d’en ouvrir. Initialement chiffré à 1,66 milliards d’euros pour 12 km, le projet de la NRL risque fort de dépasser les 2,5 milliards, voire trois milliards. Le Conseil Régional, fortement endetté, est incapable de payer les surcoûts qui s’annoncent. Bouygues et Vinci réclament actuellement une première rallonge de 500 millions d’euros. Un Collecfif réunissant tous les collectifs de riverains et les associations environnementales ainsi que notre parti s’est constitué. EELVR est le seul parti à combattre ce projet funeste depuis le début.Concernant la situation de Mayotte : nombre d’indicateurs sont au rouge et expliquent un sentiment d’insécurité, peut-être plus fort que l’insécurité réelle : la surpopulation (30% de la population a moins de 10 ans), le taux de chômage est à 26% de la population active, la question migratoire (venant des Comores, d’Anjouan, de Moeli, de Madagascar parfois aussi, les migrants prennent à leur arrivée le statut de clandestins et ne sont pas les bienvenus sur l’île aux parfums), l’habitat indigne, les cultures en zone protégée, la montée de la délinquance, le vécu d’injustice au sein de la population dans ce département qui est le plus pauvre de France.Enfin, les travaux de la commission pourront favoriser une coordination afin de se pencher sur toutes ces problématiques pour trouver des solutions humaines et écologiques permettant de réduire le mal être des citoyens de tous ces territoires éloignés de l’Hexagone, aux identités culturelles multiples, à la fois singulières et croisées.

Contacts :
M. Michel DUBOULLE, 00594694217125
M. Christian CIVILISE, 0694921739
Mme Danon Lutchmee ODAYEN, 0692089239
Mme Geneviève PAYET, 0692872124

Quartiers populaires
Régions et fédéralisme

Thèmes de travail :
– Promotion des cultures et les langues minoritaires de l’espace français, qui sont menacées de disparition par l’organisation centralisée de l’Etat et la mondialisation.
– Obtention pour les régions à identité particulière d’un statut administratif propre, qui reconnaisse leur existence.
– O
rganisation fédérale pour la France, qui donne aux régions et aux territoires les moyens d’une décision et d’une action publique qui soit plus proche des réalités locales et des citoyens.

Responsable :

Sité dédié : regions-federalisme.eelv.fr

Sécurité

securite@eelv.fr

Transnationale

Site dédié : transnationale.eelv.fr

Vieillesse et solidarité

Thèmes de travail :
– Droits des personnes âgées
– Politiques socio-économiques
– Conditions de vie dans les EHPAD
– Environnement ami des ainé-es

Responsable : Jocelyne Le Boulicaut

mail dédié : seniors@eelv.fr

Biodiversité

  Co-responsables : Julie Nicolas et Emmanuel Cau

Economie

Thèmes de travail

– Financement de la sécurité sociale
– Relocalisation, politique industrielle et emploi
– PME
– Economie sociale et solidaire
– Revenu universel
– Environnement écosociaux favorables à la santé

Co-responsables : Eva Sas et François Gibert

Site dédié : economie.eelv.fr

Education

Thèmes de travail :

– Après le Covid, quelle école solidaire et résiliente ?
– L’éducation pour réduire les inégalités (carte scolaire, lutte contre le décrochage, mixité sociale, inclusion, lutte contre les discriminations, construction d’une école ouverte et inclusive)
– L’éducation au delà de l’école (parentalité, petite enfance, éducation populaire et tout au long de la vie…)
– reprise des matières

Co-responsables :

Site dédié : education.eelv.fr

Féminisme

Thèmes de travail :

– Lutte contre les violences sexistes et sexuelles en interne et en externe.
– construction de politiques publiques féministes
– Résorbation des inégalité de genre dans les instances de réprésentation politique
– Travail de passerelle avec les autres mouvements de lutte contre les discriminations.

Responsable : Rosalie Salaun

Site dédié : feminisme.eelv.fr

 

Handicap

Thèmes de travail :

– Suivis des projets gouvernementaux : « concertations RUA » (Revenu niversel d’Activité), Réforme de la retraite, « 5ème risque »
– Analyses des Besoins Sociaux, CNSA ( Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie)
– repenser et réorganiser les filières sociales et médico-sociales qui concernent des personnes qui ont été très impactés par la pandémie et le demeurent
– Enfants : rentrée scolaire, politique d’inclusion, séjours adaptés

Responsable : Claude Boulanger-Reijnen

Site dédié :

 

LGBT

Thèmes de travail :
– Egalité des droits Lutte contre les discriminations
– Familles et parentalité
– Culture et mémoire
– Santé
– Personnes trans

Vision : Cette commission est ouverte à tous ceux et toutes celles, adhérent/e/s ou non à Europe Ecologie Les Verts, qui s’intéressent à l’égalité des droits et à la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie, et aux combats politiques liés à ces questions. Notre action est à la fois interne (saisir les différentes instances de nos thématiques) et externe (porter nos propositions, avec leurs spécificités écologistes, vers la société).

Co-responsables : Alex Deval et Jean-Sébastien Herpin

Site dédié : lgbt.eelv.fr

Paix et désarmement
 Thèmes de travail :
– Education à la paix
– Désarmement militaire et nucléaire
– Sortie de l’OTAN
– Non-violence politique

Co-responsables : Gérard Lévy et Dominique Lalanne

Site dédié :

Post-croissance

Thèmes de travail :
– Écologie et démocratie : les limites et les rythmes de la nature imposent une régulation démocratique de la production/consommation. Un partage équitable entre les personnes qui partagent un même bien commun demande une refondation de la décision politique. Le pacifisme prend tout son sens dans des sociétés qui ne jouent plus la concurrence entre les nations
– Social : une société post-croissance ne sera viable que dans un cadre d’entraide et non de compétition, et si elle permet à chacun d’avoir sa juste part. Le bénévolat et la gratuité jouent un rôle nouveau.
– Économie : il s’agit d’imaginer une économie écologiste, par nature non productiviste, basée sur les ressources renouvelables et la relocalisation.
– Énergie : l’utilisation incontrôlée de sources d’énergies fossiles ou fissiles est remplacée par la sobriété dans la consommation d’énergies renouvelables. L’impossible découplage énergie-croissance joue pleinement.
– Finance : plus d’intérêt financier, plus de spéculation. L’argent devient un moyen, un bien commun, et non une fin, comme l’illustrent les monnaies locales.
– Territoires et agriculture : l’organisation territoriale, calquée sur la concentration vers des métropoles de plus en plus grandes et des territoires « oubliés » n’est plus adaptée. Les bio-régions, composées de villes et villages en transition dessinent un autre aménagement du territoire, grâce, notamment, aux outils qu’offre la permaculture.

Responsable : William Lajeanne

Site dédié :

Recherche et enseignement supérieur
Santé

Co-responsables : Victor Fornito et Olivia Hicks

Site dédié : sante.eelv.fr

Sports, Loisirs
Transports

Thèmes de travail :

– Droit à la mobilité pour tou-te-s
– Financement des transports publics, les périmètres de gratuité
– L’accessibilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite
– La mobilité en zone rurale
– La décarbonation des transports (le télétravail, la place du
vélo, l’importance des aménagements urbains, l’électro-mobilité, la fin des subventions et des
avantages fiscaux à l’aérien et au routier et la mutation des secteurs industriels concernés)
– le rôle majeur du train dans les déplacements de marchandises et de personnes.
– Les grands projets inutiles, dont les contournements autoroutiers.
– L’entretien et l’optimisation des infrastructures
existante
– La place du fluvial et du maritime
– La consultation des usagers

Responsable : Stephane Coppey 

Site dédié : transports-territoires.eelv.fr