Mini réacteurs nucléaires : l’énième fuite en avant

La semaine dernière, la majorité présidentielle a laissé entendre qu’Emmanuel Macron prendrait la parole courant octobre, lors d’un déplacement, pour annoncer la volonté de l’État de développer les SMR (Small Modular Reactor). EELV dénonce cette manœuvre électoraliste et plaide pour une sortie raisonnable et pilotée du dogme nucléaire en France.